lifestyle · Marketing digital

Réseaux sociaux les plus populaires dans le monde 2020

Tendance et croissance d’utilisateurs depuis 2010 sur les réseaux sociaux

Avant de déterminer les réseaux sociaux les plus populaires dans le monde, voici une analyse de l’évolution du nombre d’utilisateurs, année par année, depuis 2010 pour comprendre l’évolution. Selon Statista, voici le nombre d’utilisateurs sur les réseaux sociaux en milliard de 2010 à 2020 :

Voici le Top 15 des réseaux sociaux les plus utilisés dans le monde 🙂

Num 1 : Facebook, le réseau social leader incontesté dans le monde – 2,498 milliards d’utilisateurs

Facebook a été fondé en 2004 et lancé par Mark Zuckerberg et ses camarades de l’université d’Harvard (Chris Hughes, Eduardo Saverin, Andrew McCollum et Dustin Moskovitz). Le réseau social le plus important permet aujourd’hui d’échanger et de partager des photos, vidéos, tout en offrant une multitude d’autres fonctionnalités grâce à un éventail d’applications.

En avril 2020, Facebook comptabilise 2,498 millions d’utilisateurs dans le monde et 37 millions d’utilisateurs actifs chaque mois en France, en 2020.

Num 2 : YouTube, la plateforme vidéo aux fonctionnalités de réseau social – 2 milliards d’utilisateurs

Créé en février 2005 par trois anciens employés de PayPal, YouTube est la première plateforme d’hébergement de vidéos dans le monde devenant également un média social permettant aux utilisateurs de publier, regarder, liker, commenter ou encore partager des vidéos via la plateforme. En octobre 2006, YouTube a été racheté par Google pour 1,65 milliard de dollars.

En avril 2020, YouTube comptabilise 2,000 millions d’utilisateurs dans le monde et 46 millions de visiteurs sur YouTube chaque mois en France, en 2020.

Num 3 : WhatsApp Messenger, l’application de messagerie instantanée sociale – 2 milliards d’utilisateurs

WhatsApp est une application mobile de messagerie instantanée chiffrée via Internet et les réseaux mobiles. L’application fondé en 2009 par deux anciens de chez Yahoo! (Jan Koum et Brian Acton) a eu un véritable succès avant d’être racheté par Facebook en février 2014 pour environ 19 milliards de dollars.

En avril 2020, WhatsApp Messenger comptabilise 2,000 millions d’utilisateurs dans le monde et 20 millions d’utilisateurs sur YouTube chaque mois en France, en 2020.

Num 4 : Facebook Messenger, la plateforme de messagerie instantanée de Facebook – 1,3 milliard d’utilisateurs

A l’image de WhatsApp, Facebook Messenger est une plateforme de messagerie instantanée directement intégré à Facebook que cela soit en ligne sur desktop ou sous le format d’application sur mobile. Lancé en 2014, Facebook Messenger permet aux utilisateurs d’échanger instantanément sans avoir à passer par le réseau social. D’ailleurs depuis juillet 2015, l’application mobile Facebook redirige automatiquement la messagerie sur l’application Facebook Messenger, qui est également devenu accessible sans compte Facebook mais juste via une inscription avec un numéro de téléphone.

En avril 2020, Facebook Messenger comptabilise 1,300 millions d’utilisateurs dans le monde.

Num 5 : Wechat, le WhatsApp chinois – 1,165 milliard d’utilisateurs

Wechat (ou Weixin en Chine) est une application mobile messagerie textuelle et vocale chinoise développée par le groupe Tencent Holdings Limited en 2013. Très populaire en Chine, l’application dispose de nombreuses fonctionnalités comme l’échange de photos, la communication via des appels audios et vidéos conférences, le paiement mobile, la géolocalisation, la lecture de QR codes, l’accès à un service de « microblog » et de gestion d’émoticônes,…

En avril 2020, Wechat comptabilise 1,165 millions d’utilisateurs dans le monde.

Num 6 : Instagram, réseau social & plateforme de partage photo – 1 milliard d’utilisateurs

Fondé en octobre 2010 par Kevin Systrom et Michel Mike Krieger, Instagram est une application et réseau social qui permet de diffuser des photos et des vidéos entre utilisateurs, de les liker, les commenter et les partager, et d’échanger de manière instantanée avec « Instagram direct ». En avril 2012, Instagram a été racheté par Facebook pour environ un milliard de dollars, et est devenu disponible via l’application mobile ou via le site web sur desktop mais avec des fonctionnalités limitées.

En avril 2020, Instagram comptabilise 1,000 millions d’utilisateurs dans le monde et 17 millions d’utilisateurs sur Instagram chaque mois en France, en 2020.

Num 7 : TikTok, appelé Douyin, plateforme de partage vidéo & réseau social de ByteDance – 800 millions d’utilisateurs

Développée et lancée en septembre 2016 par ByteDance et Zhang Yiming, Tik Tok (également appelé Douyin) est une application mobile de partage de vidéo (clips musicaux, …) et de réseautage social. La particularité de TikTok se trouve dans la possibilité pour les utilisateurs de filmer et monter eux-mêmes leur vidéo et directement sur l’application, grâce aux nombreuses fonctionnalités (musiques, effets, …).

TikTok rassemble l’une des plus grandes communautés grâce à l’acquisition de Musical.ly, une application similaire, par ByteDance en novembre 2017 pour environ un milliard de dollars. Cette acquisition a permis la fusion entre TikTok et Musical.ly en conservant le nom initial de TikTok.

En avril 2020, TikTok comptabilise 800 millions d’utilisateurs dans le monde et 5 millions d’utilisateurs sur TikTok chaque mois en France, en 2020.

Connaissez-vous les 3 réseaux sociaux suivants : QQ ? QZONE ? sina weibo ?

Numéro 8 : QQ, le principal concurrent de Wechat du même propriétaire (Tencent) – 731 millions d’utilisateurs

Lancé en février 1999 par le groupe Tencent, QQ est une plateforme de messagerie instantanée. C’est d’ailleurs la plateforme la plus utilisée en Chine derrière WeChat notamment grâce à l’expansion de QQ au-delà de la messagerie (les jeux, les animaux de compagnie, les musiques téléchargeables et les autres applications). Cependant, l’utilisation de l’application QQ est très restreinte en dehors de la Chine (sauf en Afrique du Sud), et se limite à la communication avec des personnes en Chine (expatriés, étudiants internationaux, personnes étudiant le chinois, …).

En avril 2020, QQ comptabilise 731 millions d’utilisateurs dans le monde.

Numéro 9 : QZone, le réseau social orienté blogging de Tencent – 517 millions d’utilisateurs

Après avoir lancé QQ, le groupe chinois a fondé en 2005 QZone, une plateforme de blogging qui permet aux utilisateurs de créer et tenir un blog ou journal en écrivant des articles quotidiennement, avec un aspect réseau social à travers le partage des photos, l’écoute de musique et le visionnage de vidéos. QZone est en quelque sorte une extension du premier réseau social QQ.

En avril 2020, QZone comptabilise 517 millions d’utilisateurs dans le monde.

Numéro 10 : Sina Weibo, la plateforme sociale chinoise de micro-blogging – 516 millions d’utilisateurs

Considéré comme le Twitter chinois, Sina Weibo a été lancé en 2009 par la Sina Corporation. Il s’agit d’un réseau social de micro-blogging permettant à chaque utilisateur de publier et diffuser des contenus personnels. De plus, les utilisateurs peuvent découvrir l’actualité, suivre et réagir aux différents débats et sujets d’actualités avec la communauté. C’est d’ailleurs pour cette raison que Sina Weibo est considéré comme un hybride entre Facebook et Twitter (nombre de caractères limités pour les messages, utilisation des hashags (exemple : #hashtag#), possibilité de liker des contenus et d’interpeller des utilisateurs en les mentionnant avec le @).

En avril 2020, Sina Weibo comptabilise 516 millions d’utilisateurs dans le monde.

On remarque que des réseaux sociaux importants tels que Snapchat, Twitter et Pinterest sont à la fin du top 15. Regardons ça :

Numéro 11 : Reddit, le site communautaire réseau social de partage de liens – 430 millions d’utilisateurs

Fondé en 2005, Reddit est un site communautaire qui permet le partage de liens. En effet, des utilisateurs diffusent des sujets via des signets pour que les autres utilisateurs puissent soumettre leurs liens et/ou voter pour les meilleurs liens afin que ceux-là apparaissent en page d’accueil. A son lancement, Reddit ne contenait essentiellement que du contenu abordant la programmation et la science mais à partir de 2010, son principal concurrent Digg a connu une baisse de popularité, ce qui a favorisé l’explosion de Reddit et la diversification des contenus sur ce site communautaire.

En avril 2020, Reddit comptabilise 430 millions d’utilisateurs dans le monde.

Numéro 12 : Kuaishou, l’application chinoise de partage de vidéo – 400 millions d’utilisateurs

En mars 2011, la société chinoise Beijing Kuaishou Technology a développé l’application GIF Kuaishou qui permet de créer et partager des images GIF. Par la suite en novembre 2012, l’application est devenue juste Kuaishou, l’application de partage vidéo qui permet aux utilisateurs de d’enregistrer et de partager leurs vidéos. Fondé par Su Hua et Cheng Yixiao, l’application Kuaishou a pour principal concurrent Douyin ou plus connu sous le nom de Tik Tok qui est en 7ème position.

En avril 2020, Kuaishou comptabilise 400 millions d’utilisateurs dans le monde.

Numéro 13 : Snapchat, l’application de partage de photos & vidéos de Snap Inc – 398 millions d’utilisateurs

Lancée en septembre 2011 sur l’App Store puis en novembre 2012 sur Android, Snapchat est une application mobile de partage de photos et de vidéos. L’application a été fondé par deux étudiants de l’université Stanford en Californie (Bobby Murphy et Evan Spiegel, l’actuel PDG devenu français) et se distingue par la visibilité temporaire des photos et vidéos envoyées depuis l’application Snapchat (de 1 à 10 secondes au lancement mais il est désormais possible de ne mettre aucune limite de temps). A noter qu’en 2013, Snapchat a rejeté une proposition de rachat de Facebook pour 3 milliards de dollars après avoir déjà refusé une première offre d’un milliard de dollars. Par la suite, c’est le groupe chinois Tencent et Google qui ont tenté de racheter Snapchat pour 4 milliards de dollars mais les deux propositions ont été refusé. Enfin depuis 2015, Snapchat a permis la diffusion de vidéos publicitaires pour les médias à travers son service Discover.

En avril 2020, Snapchat comptabilise 398 millions d’utilisateurs dans le monde et 19 millions d’utilisateurs sur Snapchat chaque mois en France, en 2020.

Numéro 14 : Twitter, le réseau social de micro-blogging fondée par Jack Dorsey – 366 millions d’utilisateurs

Fondé le 21 mars 2006 dans la startup Odeo (service de podcasting) par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass, Twitter est un réseau social de micro-blogging. Devenu rapidement populaire avec 313 millions d’utilisateurs actifs par mois le 5 mars 2017 (soit moins d’un an après sa création), Twitter permet de publier des courts messages, nommés tweets et limités à 140 caractères jusqu’en novembre 2017 puis 280 caractères. Vous pouvez également échanger en privé avec d’autres utilisateurs. Enfin, grâce à des restrictions budgétaires, Twitter annonçait en 2018, réaliser du profit pour la première fois depuis son lancement.

En avril 2020, Twitter comptabilise 386 millions d’utilisateurs dans le monde et 12 millions d’utilisateurs sur Twitter chaque mois en France, en 2020.

Numéro 15 : Pinterest, le réseau social américain de partage de photos – 366 millions d’utilisateurs

En 15ème position, nous avons Pinterest, réseau social américain fondé en 2008 et lancé en 2010 par Ben Silbermann, Evan Sharp et Paul Sciarra. Pinterest permet aux utilisateurs de partager des photographies sous forme d’albums selon leurs centres d’intérêt et passions. Le côté réseau social de Pinterest se situe dans la possibilité de réagir, épingler et partager les photographies disponibles sur le site web ou l’application.

En avril 2020, Pinterest comptabilise 366 millions d’utilisateurs dans le monde et 9 millions d’utilisateurs sur Pinterest chaque mois en France, en 2020.

Retrouvez nos actualités sur les jum’s

Articles :
e-works.fr
Groupe-pratique.com

Marketing digital

Tendances du web et digital en 2020

Les tendances du web aujourd’hui sont nombreuses et surtout l’univers du marketing digital avance à grande vitesse entre le marketing, e-commerce, réseaux sociaux, social media..

Les stratégies marketing, social media et SEO, les gens interagissent de plus en plus avec les appareils mobiles, effectuent des achats en ligne, le mode de consommation, les recherchent des informations, ainsi que d’apprendre à mieux s’adapter aux nouveaux comportements et usages d’Internet.

Tendances, internet et mobile en 2020

Au 1er janvier 2020, on comptera plus de 4,5 milliards d’internautes dans le monde.

  • L’Asie compte le plus grand nombre d’utilisateurs d’Internet, soit 50,3%. Suivent : l’Europe (15,9%), l’Afrique (11,5%) et l’Amérique latine / Caraïbes (10,1%). L’Amérique du Nord ne représente que 7,6% de tous les utilisateurs d’Internet dans le monde.
  • La Chine compte le plus d’internautes actifs, avec plus de 854 millions d’utilisateurs, suivie par les États-Unis (312 millions) et la Russie (près de 110 millions).
  • L’Amérique du Nord a le taux de pénétration d’Internet le plus élevé (94,6%). Viennent ensuite l’Europe (87,2%), l’Amérique latine / les Caraïbes (70,5%) et le Moyen Orient (69,2%).


Aujourd’hui, on constate qu’Il y a plus d’utilisateurs d’Internet mobile que d’utilisateurs d’Internet desktop.

  • L’année dernière, le trafic Internet mondial via ordinateur a représenté 46%, contre 54% pour les appareils mobiles.
  • D’ici 2021, les mobiles devraient atteindre 61% du trafic Internet mondial.

Tendances et sites web, blog en 2020

Il existe plus de 1,60 milliards de sites web dans le monde.
  • Le tout premier site web a été publié le 6 août 1991 par l’informaticien britannique Tim Berners-Lee.
  • Google serait le site web le plus visité au monde, suivi de YouTube et de Facebook. Le moteur de recherche chinois Baidu se classe en quatrième position.

En 2020, les appareils connectés sont au nombre de 30,73 milliards dans le monde. (Ci-joint un graphique : internet des objets (IoT)) :

Graphique objets connectés 2020-2025

En 2025, les appareils connectés sont au nombre de 75,44 milliards dans le monde.

D’ici 2021, les vidéos sur Internet représenteront 82% du trafic Internet mondial.
  • 78% des internautes regardent des vidéos en ligne chaque semaine
  • 55% des internautes en regardent quotidiennement
  • Plus de la moitié du contenu vidéo est actuellement affiché sur mobile

Il se créé de plus en plus de blog, plus de 2 millions de blogs sont publiés chaque jour sur Internet, que se soit professionnel ou personnel

  • Le blogging continue de croître, avec plus de 409 millions de personnes visionnant plus de 23,6 milliards de pages chaque mois rien que sur WordPress.
  • Avec une part de marché de près 60% et environ 20,6 millions de sites web actifs, WordPress est de loin le premier CMS au monde. Entre autres, il héberge des sites comme le New York Times, Forbes et même le Blog Facebook.

Tendances e-commerce 2020

Près de la moitié de la population mondiale qui utilise Internet achète en ligne en 2020. On constate que 85,5% des internautes français achètent sur Internet. Ils réalisent en moyenne 33 achats en ligne par an.

En 2020, le commerce mobile représente 45% de toutes les activités e-commerce.

  • L’année dernière, les smartphones, à eux seuls, représentaient 57% des visites sur les sites e-commerce.
  • Malgré l’augmentation de l’utilisation des appareils mobiles, les ventes en ligne effectuées sur desktop continuent à augmenter. Alors que la majorité des propriétaires de smartphones et de tablettes, 68% ont tenté d’effectuer un achat sur leur appareil, 66% n’ont pas effectué une transaction en raison d’obstacles rencontrés lors de la commande.

Au niveau mondial, 55% des ventes en ligne ont lieu directement sur les e-commerces des marques.

  • Les 45% restants se font sur des marketplaces.
  • 18 plateformes se partagent 75% des achats réalisés sur une marketplace dans le monde. Dans le top 5 on retrouve Alibaba, avec ses deux plateformes Taobao et Tmall, Amazon, eBay et JD.com.
  • Parmi les achats réalisés en ligne aux États-Unis, 50% ont lieu sur Amazon.

TENDANCES ET MARKETING, PUBLICITÉ & CONTENU 2020

Les dépenses en publicité digitale (Internet fixe et mobile) devraient représenter près de 245 milliards de dollars à l’échelle mondiale en 2020.
Baisse recette publicitaire digitale
  • En France, les dépenses publicitaires numériques ont dépassé les dépenses en publicité tésitelévisée.
  • En 2020, la publicité sur mobile devrait représenter 72% de toutes les dépenses publicitaires numériques aux États-Unis… Mais en même temps, 70% des personnes déclarent ne pas aimer les annonces mobiles. En fait, le blocage des publicités sur mobile a augmenté de 90% d’une année sur l’autre.

79% des personnes utilisent leur smartphone pour lire leurs e-mails.

  • La probabilité qu’un e-mail soit ouvert est 25% plus élevée s’il comporte une ligne d’objet personnalisée.
  • 70% des personnes qui consultent leurs mails sur smartphone suppriment immédiatement les mails qui ne rendent pas bien sur un appareil mobile.
  • Un e-mail avec une vidéo reçoit un taux de clics accru de 96%.


87% des spécialistes du marketing en ligne utilisent du contenu vidéo

  • À travers le monde, 51% des professionnels du marketing citent la vidéo comme le type de contenu avec le meilleur ROI
  • Les spécialistes du marketing qui utilisent la vidéo enregistrent des revenus supérieurs de 49% par rapport à ceux qui ne l’utilisent pas

90% des marketeurs qui utilisent une stratégie de marketing d’influence pense qu’elle est efficace

  • Selon les professionnels du secteur, les trois principaux avantages du marketing d’affluence sont :
    – la création de contenus originaux est de 87%,
    – la stimulation du taux d’engagement est de 77%
    – l’augmentation du trafic est de 56%
  • La mise en place d’un programme de marketing d’influence, en moyenne, accroit de près de 15% les mentions de marque et augmente de près de 9% la vision positive de la marque.

Tendances sociales media et réseau 2020

Le contenu visuel est 40 fois plus susceptible d’être partagé sur les réseaux sociaux que tout autre type de contenu.

  • La vidéo sociale génère 1200% de partages de plus que le texte et les images combinés.
  • Les infographies sont 3 fois plus susceptibles d’être aimées et partagées par rapport à tout autre type de contenu sur les réseaux sociaux.
  • Les tweets avec images reçoivent 18% de clics de plus que les tweets sans image.
  • Les mises à jour de statut Facebook avec des images obtiennent 2,3 fois plus d’engagement que celles sans images.

Les réseaux sociaux influencent les activités d’achat de 23% des consommateurs.

  • Plus de 30% des acheteurs en ligne sont prêts à acheter un produit directement sur un réseau social.

91% des marques utilisent deux canaux sociaux ou plus.

  • Facebook représente 53,1% des connexions sociales effectuées par les consommateurs pour se connecter aux applications et aux sites web des éditeurs et des marques.
  • Plus de 2 milliards de messages sont échangés entre les marques et les utilisateurs chaque mois sur les réseaux sociaux.
  • 45,8% des consommateurs déclarant préférer contacter une entreprise par messagerie plutôt que par e-mail.
  • 71% des consommateurs qui ont eu une bonne expérience de service sur les réseaux sociaux avec une marque sont susceptibles de la recommander à d’autres.
  • Les plus grandes marques sur Instagram affichent un taux d’engagement par abonné de 4,21%, soit 58 fois plus que sur Facebook et 120 fois plus que sur Twitter.

Retrouvez toute notre actualité sur les jum’s

Pour faire cet article nous nous sommes aidées de plusieurs articles :

Alioze
Le blog du moderateur
Journaldunet
Statista
Hubspot

 

Marketing digital

Les réseaux sociaux pour l’immobilier

Nous avons souhaité partager cet article sur l’immobilier très intéressant. Depuis environ 10 ans, les réseaux sociaux ont révolutionné le “monde”.

En quelques années, les réseaux sociaux sont devenus un média indispensable dans la stratégie de communication des entreprises. Il en existe dorénavant un très grand nombre. Le choix de son ou ses supports de promotion n’est donc pas si simple.

Voici les réseaux sociaux les plus utilisés dans l’immobilier :

Facebook, le réseau incontournable

Facebook est le média social numéro 1 pour les particuliers et les entreprises. En France, plus d’un Français sur deux y est présent. Il s’agit véritablement d’un incontournable pour communiquer en tant que marque sur le web.

Un réseau incontournable pour l’immobilier
Comprendre l’algorithme de Facebook
Les types de publications pour votre agence
Comment faciliter l’interaction sur Facebook

En termes de cibles, le réseau vous permet de toucher les acheteurs, les vendeurs, mais aussi les bailleurs et les locataires. Cependant, la plateforme devient mature et la communauté vieillit doucement. Aujourd’hui, les jeunes privilégient désormais davantage Snapchat et Instagram.

Instagram, réseau visuel

C’est le second plus gros réseau aujourd’hui, Instagram est spécialisé dans les photos et les vidéos. Ce réseau est de plus en plus utilisé pour le domaine de l’immobilier (le haut de gamme en particulier), dans la mesure où il repose essentiellement sur le visuel.

Des utilisateurs aux profils uniques
Un réseau principalement visuel
Une concurrence encore faible
Des Stories pour la proximité
Des Hashtags pour élargir sa portée
Les bonnes pratiques sur Instagram

Sa communauté est notamment composée de jeunes de moins de 30 ans, avec des revenus plus élevés que la moyenne. Vous pouvez vous servir de cette plateforme si vous souhaitez atteindre cette catégorie de prospects.

LinkedIn, the place to B2B

LinkedIn s’est spécialisé dans le monde de l’entreprise. (propriété de Microsoft). Idéal pour le recrutement, vous pourrez aussi y toucher les salariés et/ou les dirigeants, bien plus précisément qu’avec un mailing au ciblage hasardeux.

Lieu de rassemblement du B2B immobilier
Développer son réseau
Recruter pour l’immobilier avec Linkedin
Investir dans la publicité sur Linkedin
Le compte premium

Le profil type de l’utilisateur est un professionnel occupant une fonction élevée et disposant d’un pouvoir décisionnaire dans son entreprise. Y promouvoir des biens professionnels suppose donc de bons résultats.

Twitter, le réseau de veille

Contrairement aux autres réseaux sociaux, l’intérêt principal de Twitter n’est pas la communication mais la veille. Grâce à lui, vous pouvez surveiller vos concurrents mais aussi rester à jour sur l’évolution juridique et technologique du secteur immobilier.

Le Hashtag, l’essence de Twitter
La publicité sur Twitter
Un outil de veille pour l’immobilier

Petits conseils : N’oubliez pas les hashtags dans vos posts pour multiplier votre portée ! L’immobilier dispose de ses propres hashtags qui s’intégreront facilement dans vos publications. D’autres sont liés à l’actualité et peuvent vous apporter une grosse notoriété si vous les maniez correctement.

Snapchat, l’échange à la cool

C’est une application gratuite et est disponible uniquement sur mobile. Ce réseau permet le partage de photos et vidéos. Snapchat est devenu mondialement célèbre grâce à ses filtres et ses vidéos éphémères.

Mieux connaître Snapchat
Les alternatives à Snapchat pour l’immobilier

Comme les trois quarts des membres ont moins de 25 ans, l’intérêt ici ne sera pas de générer des prospects, mais plutôt de développer votre notoriété et de vous différencier. Surtout, n’oubliez pas que certains de ces jeunes deviendront, plus tard, de potentiels clients.

Pinterest, la boite à idées immobilière

Pinterest se dédie aux contenus visuels. C’est un réseau qui permet à la fois l’inspiration et du fait-maison. Les membres s’y rendent pour rêver et découvrir de nouvelles idées de réalisations. Une agence peut donc y promouvoir ses biens prestigieux, mais aussi partager des idées déco.

Mieux connaître Pinterest
Un réseau pour le haut de gamme

La communauté de la plateforme étant nettement féminine, elle possède un pouvoir décisionnaire sur les choix immobiliers du foyer. Pour obtenir de bonnes retombées, adaptez donc votre communication pour cibler principalement les femmes.

Une stratégie marketing immobilier sur les réseaux sociaux peuvent aider à développer votre notoriété

Avant d’être des canaux d’acquisition, les réseaux sociaux sont des vitrines de votre agence immobilière, de votre réseau ou de votre société de promotion immobilière.
À travers vos comptes sociaux, vous êtes précisément là où vos prospects se trouvent, ce qui vous permet de :

  • Vous faire connaître,
  • Présenter vos services et vos offres,
  • Mettre en valeur vos atouts, affirmer vos valeurs,
  • Vous différencier de la concurrence
  • Valoriser vos (bons) avis clients,
  • Démontrer votre expertise dans votre domaine d’activité

En effet, intégrer les réseaux sociaux à la stratégie marketing immobilier permet de développer votre notoriété, y compris et surtout au niveau local. Les prospects qui vous découvrent par le biais de vos comptes sociaux apprennent à vous connaître, explorent vos services, prennent la mesure de votre expérience et de votre savoir-faire. Ils peuvent lire des avis de clients satisfaits et même échanger avec ces derniers pour en savoir plus à votre sujet.

Réseaux sociaux immobiliers, quelle conclusion ?

Les réseaux sociaux sont devenus nécessaires aux professionnels de l’immobilier souhaitant se développer sur le web. Ils sont également pertinents et efficaces pour le recrutement et la veille professionnelle. Mais surtout, ils permettent d’attirer de nouveaux prospects avec des publicités ciblées ou des techniques de community management.

Belle journée des jum’s

Articles :
netty.fr/blog/
facilogi

Digital · Marketing digital

Drive to store : Le pouvoir de la data mobile géolocalisée !

 C’est une technique de marketing possible grâce aux nouvelles technologies (4G,5G, géolocalisation, capacité à connaître et récupérer les données de consommation des mobinautes), dans le but d’attirer les consommateurs dans un point de vente physique.

1-  L’état des lieux du commerce en France

85% des mobinautes (hyper connectés) surfent tous les jours sur leur mobile, les Français (accros) passent 2h27 par jour sur le sur mobile et 64% d’entre eux utilisent leur mobile pour localiser le magasin le plus proche.

Il est indéniable que le e-commerce s’est développé à une telle vitesse que l’on aurait pu croire qu’il représentait l’avenir ; toutefois, si le e-commerce bénéficie de frais réduits (pas de loyer, ni eau, ni électricité, ni main d’œuvre…). Il se trouve confronté à une politique de « retours» très coûteuse car le consommateur a besoin de voir, toucher, essayer. Ceci se vérifie, car des géants du web comme Amazon ou Spartoo ouvrent des points de vente en créant des lieux physiques à partir des données collectées sur leur site. Ref : Spartoo (journal du net, e-business expert – Anne Marie Schwab) souhaite proposer 50 boutiques en France en 2018.

91% des achats se font en boutique même si 86% des Français font des recherches en ligne avant de se rendre en boutique (Sevad-2017).

2- Drive-to-store

La collecte des données de localisation

Cette collecte se fait selon plusieurs technologies :

In-Store :

  • Par le Wifi proposé par les entreprises et qui leur fournit une connaissance pointue de leurs visiteurs.
  • Par le tracking beacon, qui utilise des balises Bluetooth, la localisation est plus précise.

Out-of-Store :

  • SDK (Software Development Kit) est une ligne de code dans les applications des éditeurs d’impression (Figaro, Monde, …), c’est ainsi que Facebook trace ses adhérents toute la journée, l’inconvénient est que cela augmente la consommation de la batterie du smartphone et donc freine l’installation des applications. Schéma explication ci-dessous.
  • Bid Request permet de recollecter les données de géolocalisation par les plateformes publicitaires programmatiques (Ad-Exchange) cette technologie est moins intrusive que SDK, car elle ne nécessite pas l’installation d’un module sur les applications des éditeurs.
  •  RGPD : Règlement Européen sur la Protection des Données, impose aux entreprises de se mettre en conformité avant mai 2018 faute d’une amende de 4% de leur chiffre d’affaire. L’exigence clé du RGPD est que le consentement du consommateur doit être explicité et renouvelé tous les ans, de plus, les données doivent être anonymisées de manière irréversible.

Les solutions Drive-to-Store sont des DMP (Data Management Platform) qui collectent des données de localisation (soit in store, soit out of store) afin d’optimiser l’achat d’impressions en temps-réel (seule la publicité du plus offrant apparaîtra sur l’écran de l’utilisateur : principe de la publicité programmatique) pour générer du trafic physique en magasin.

  •  Objectifs du drive to store

L’objectif est de générer un trafic qualifié en magasin via des technologies web – mobiles. Le drive-to-store tire profit de l’essor des smartphones. 

Moyens stratégiques

Les campagnes géolocalisées : emailings, publicités sur mobile et desktop, ciblage affiné, notification push ; Campagnes géolocalisées : utiliser les données de localisation pour modéliser le profil des mobinautes. Les signaux de localisation collectés grâce au réseau d’applications partenaires permettent d’établir des profils de consommation type.

Le couponing : bons de réductions distribués en ligne et à utiliser en magasin ;

Le beacon : utilisation de boitier bluetooth qui permet de dialoguer avec les smartphones dans un certain périmètres ;

Les fonctionnalités pour optimiser la logistique tels que le click and collect, le store locator, etc.

Le click and collect :  passer sa commande en un click sur internet et aller la récupérer dans le magasin quelques heures après les jeux concours ;

Le geofencing : proximité du magasin, après avoir défini une zone géographique virtuelle autour de leurs points de vente, les entreprises envoient un SMS aux prospects lorsqu’ils entrent dans cette zone.

Autres leviers :

–          Search : pour générer des visites en point de vente (la nature des résultats adwords et résultats naturels) et Search payant : Grand capacité de ciblage (liens sponsorisés qui permettent de cibler des prospects déjà intéressés par des produits ou enseignes).

–          Emailing : (direct ou indirect)

–          Email Push : l’approche directe

–          La newsletter : l’approche indirecte

–          Data Driven Emailing : gérer efficacement de nombreuses data

–          Display : permet d’exposer les shoppers à un message publicitaire lorsqu’ils naviguent sur internet depuis leur smartphone lorsqu’ils se situent près d’un point de vente.

  Réseaux sociaux :

Les call to action (FB) : obtenir une adresse, appeler de suite ou envoyer un message

FB : format image, vidéo, ou carrousel

Instagram : Carrousel, image, vidéo, stories (une communauté engagée, géolocalisation first, une pluralité de format).

Snapchat : Snap AD, lenses, filtres géolocalisés, format stories (un cœur de cible spécifique (plutôt Gen Z), tendance (formats créatifs, et innovations technologiques), earn media (photos avec des filtres et des lenses « brandés ».

Facebook est un bon levier parce qu’il y a une communauté nombreuse (portée planétaire), un géotargeting efficace (lieux, âge, sexe, langues), une pluralité de format (image, vidéo, carrousel, call to action).

Jeux concours : ludiques et attrayants, diffusion en multiplateformes : le couponing, jeu à obligation d’achat, click and print, les influenceurs : réels spécialistes du buzz en ligne (augmentation de la notoriété, captation d’audiences ciblées, diffusion et création d’un contenu original, ils peuvent faire des posts sponsorisés, promotion d’événements, couponing.

–          Digital Out Of Home (DOOH) : format (Beacon, GPS, Wifi)

–          Billboard : interactif, adaptabilité, temps réel.

–          Plateforme vidéo : exemple Leroy Merlin : donner des conseils pour les bricoleurs sur une chaîne YouTube (à la fin des vidéos un message renvoie vers des professionnels de la marque).

–          Chatbot : messagerie instantanée qui a pour fonction d’interpeller le client sur le site et de l’orienter si besoin vers une personne de l’entreprise.

–          Boutique en ligne des enseignes : ex : Décathlon qui propose la possibilité de retirer en magasin des produits commandés sur internet, le retrait en point de vente est gratuit, incite le client à se rendre en magasin et peut ainsi consulter d’autres articles pour provoquer un autre acte d’achat.

Avantages et inconvénients

Le drive-to-store offre aux enseignes de nouvelles opportunités de contact avec leur clientèle en communiquant à certaines heures, en proposant des opérations de fidélisation, ou des offres spéciales pour capturer les clients de leurs concurrents.

Pour mieux comprendre le drive-to-store, comment la donnée est-elle collectée, vous trouverez à travers ce tableau les avantages et inconvénients de chacun :

 exemples

Un exemple de campagne:

Spécialiste de l’aménagement de la maison, Lapeyre a décidé de tester de la radio en programmatique (spot audio diffusé sur webradios, podcasts et plateformes musicales) avec le trading desk AMNET sur le conseil de son agence média Vizeum dans le cadre d’un dispositif drive-to-store.

« Non seulement les statistiques de taux de lecture de nos spots sont régulièrement excellentes, mais nous mesurons depuis quelques mois, le trafic physique amené en magasins pour prouver l’efficacité réelle de nos dispositifs » précise Marie Le Guével, CEO d’AMNET.

Adsquare – mobile data exchange, activé ici comme tiers de confiance mesureur sur la dernière activation, via le DSP AudioMatic (Adswizz), a pu en effet, enregistrer une augmentation de +144% du trafic en magasins Lapeyre sur les populations exposées au spot audio diffusé par AMNET, par rapportà celles qui n’avaient pas été exposées à la publicité.

« Ces résultats sont très encourageants. L’activation de la radio de cette manière très tactique et en programmatique est un dispositif très intéressant que nous optimisons à chaque campagne », conclut Amandine Royer, Directrice e-Commerce chez Lapeyre.

Créé en 2012, AMNET France est un Trading Desk du groupe Dentsu Aegis, accompagnant plus de 200 annonceurs en France et à l’international, sur des problématiques RTB élargies allant du Branding à la Performance, en passant par le multi-screen, la création de DMP, et les nouveaux leviers digitaux programmatiques (TV, radio, OOH).

2-     Un autre exemple avec Waze:

L’application mobile Waze enregistre ses meilleurs pics de fréquentation l’été. Côté annonceurs, les enseignes alimentaires jouent gros pour faire venir en magasin les vacanciers. Des conseils pour bien communiquer.

L’application mobile Waze enregistre ses meilleurs pics de fréquentation l’été. Côté annonceurs, les enseignes alimentaires jouent gros pour faire venir en magasin les vacanciers. Des conseils pour bien communiquer.
[Waze]Waze© Waze

«L’été est un temps fort extrêmement important en termes d’acquisition clients. L’an passé, au mois de juillet et d’aout, nous avons augmenté notre audience de 17 %, c’est le plus gros pic annuel que nous connaissons » explique Adrien Raffard, directeur retail de Waze France, qui revendique désormais 10 millions d’utilisateurs dans l’Hexagone.
55 % des consommateurs prêts à changer d’enseignes pour les vacances

Les mois de juillet et d’aout, synonymes de vacances pour 71 % de Français, sont donc un temps fort pour les distributeurs alimentaires. le plus gros budget des vacanciers revient … aux courses alimentaires, qui représentent 39 % du budget des vacanciers (1410 euros en moyenne). 55 % d’entre eux se doisent prets à changer d’enseignes sur leur lieu de villégiature. L’enjeu est est donc important pour les magasins.

Pour se déplacer dans les zones touristiques, c’est-à-dire principalement le Sud Est, le Sud-Ouest et la façade Atlantique, de plus en plus d’automobilistes utilisent Waze. Ces « Wazers » passent ainsi plus de 9heures 20 sur l’application en juillet et août (contre 8 heures le reste de l’année)

Pic de fréquentation de l’appli Waze à l’été 2017 :
[https://www.lsa-conso.fr/mediatheque/6/3/8/000283836_illustration_large.jpg]
La proximité, premier critère d’achat en vacances

[https://www.lsa-conso.fr/mediatheque/7/7/1/000192177_illustration_large.jpg]Durant cette période, les critères de choix d’une enseigne alimentaire évolue considérablement, explique Adrien Raffard (ci-contre) : « La proximité réelle ou perçue devient le premier critère de choix pour 33 % des Wazers, alors que la qualité des produits est le premier facteur déterminant (35%) le reste de l’année ».

Coller au calendrier
Pour profiter de cette opportunité, Waze a donc beau jeu de conseiller les distributeurs alimentaires, qui sont les premiers annonceurs de l’appli durant ces deux mois dans les zones touristiques citées. Il conseille donc de coller aux périodes de transhumance décrites ci-dessus, en prenant bien en compte le calendrier (week-ends, chassés, etc.) pour communiquer sur des offres spécifiques de l’enseigne. Ajoutez à cela les Pin’s, système de localisation préésent sur Waze qui permet d’indiquer la présence de son magasin, ce système offrant une visibilité de 75 %, explique Adrien Raffard. Comprendre : sur 10 utilisateurs de Waze, 7,5 d’entre eux verront en moyenne ce pin’s.

Conclusion :

Une évolution grandissante des comportements d’achats qui a donné naissance il y a quelques années au Community Management et a imposé ce métier comme relais de croissance pour le retail. Aujourd’hui, le consommateur construit sa réflexion d’achat sur internet puis se rend en magasin.

Sources : à demander !