You are currently viewing Sensibilisation octobre rose

Sensibilisation octobre rose

Sensibilisation octobre rose

 

Campagne CRCDC

Octobre Rose mobilise et informe sur le cancer du sein, le plus fréquent chez la femme. L’occasion pour l’acteur régional du dépistage du cancer, le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (CRCDC Sud-Paca), de rappeler combien ce dispositif, simple et sans frais, sauve des vies. Une campagne de sensibilisation cancer du sein est effectuée en octobre “Octobre Rose” en France.

 

5 À 6 % DES CANCERS DU SEIN ÉCHAPPENT À LA PREMIÈRE LECTURE

 

Comme chaque année, octobre rose est synonyme de sensibilisation essentiellement pour les femmes mais également pour les hommes. Le CRCDC Sud-Paca a mis en place, dans le cadre du programme national, un dépistage organisé systématique chez les femmes âgées de 50 à 74 ans et sans antécédent. Tous les deux ans, les femmes éligibles de la région, reçoivent une invitation pour réaliser, sans frais, un dépistage dans le cabinet de radiologie agréé de leur choix. Leurs examens sont ensuite envoyés au CRCDC Sud-Paca qui en fait une deuxième lecture. En 2019-2020, le nombre de cancers du sein détectés en deuxième lecture par le CRCDC Sud-Paca était de 150 cas sur un total de 2250 cancers *.

Selon la présidente, le Dr Brigitte Seradour, radiologue : « La spécificité du dépistage organisé du cancer du sein, par rapport à un dépistage individuel, est que les mammographies sont relues par un radiologue différent du premier, apportant plus de sécurité dans le diagnostic. On rattrape ainsi, chaque année en France, environ 5 à 6 % des cancers du sein qui n’ont pas été vus en première lecture ». Alors juste une phrase :

« Faites-vous dépister ! On ne le dira jamais assez »

En effet, dans la Région Sud, seules 36,1% des femmes invitées ont ré- pondu à l’invitation du dépistage

CRCDC

                             © DR CRCDC Sud-Paca

 

organisé contre 50,6% au niveau national, en 2021*. Le meilleur taux de participation concerne les Hautes-Alpes avec 52,7% et, le plus bas, les Bouches-du-Rhône avec 31,8 %. Les chiffres sont encore plus alarmants dans Marseille intra-muros qui compte à peine 25% de participation. En France, « 40% des femmes, souvent les plus précaires, ne font toujours pas de dépistage alors qu’il est le seul moyen pour faire diminuer la mortalité », insiste le Dr Brigitte Seradour. Aujourd’hui guérie, Marie-Josée réalise une mammographie de contrôle tous les ans et lance un appel à toutes les femmes : « Faites-vous dépister ! On ne le dira jamais assez. Ça prend dix minutes, ça ne fait pas souffrir, c’est pris en charge à 100% par l’assurance maladie et ça peut sauver la vie ! ».

Je me permets de partager l’article sur mon site parce que je travaille à La Provence et avec la CRCDC sur cette campagne. N’hésitez pas à le partager autour de vous.

* Données « Santé publique France » issues du « Rapport d’activité – CRCDC Sud-Paca »

Pour relire des articles ici.

 

lesjumelles13

Nous sommes jumelles, passionnées par la communication, l'événementiel et le tourisme, nous sommes ravies de vous partager ici notre quotidien (Lifestyle). Nous vous souhaitons une bonne visite ! :)

Leave a Reply