lifestyle

Journée internationale langue des signes

Journée internationale de la langue des signes

Nous avons souhaiter partager cet article sur “la journée internationale de la langue des signes”.

Histoire

La première Journée internationale des langues des signes a été célébrée le 23 septembre 2018 dans le cadre de la Semaine internationale des sourds. La Semaine internationale des sourds a été, elle, célébrée pour la première fois en septembre 1958 et a depuis évolué pour devenir un mouvement mondial et un plaidoyer concerté pour sensibiliser aux problèmes auxquels les sourds sont confrontés dans leur vie quotidienne.

Contexte

La création d’une Journée internationale des langues des signes a été initialement proposée par la Fédération mondiale des sourds (FMA), qui rassemble 135 associations nationales représentant environ 70 millions de sourds partout dans le monde.

Le but est de sensibiliser le public, de protéger l’identité linguistique et la diversité culturelle de toutes les personnes sourdes et malentendantes. Egalement de sensibiliser l’opinion publique à l’importance des langues des signes pour la pleine réalisation de ses droits fondamentaux. L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé en 2017 la Journée internationale des langues des signes.

La Fédération mondiale des sourds a déclaré le thème suivant pour 2021 : « Nous signons pour les droits de l’homme ».  Chacun/chacune de nous – les sourds et les entendants du monde entier – peut promouvoir, main dans la main, la reconnaissance de notre droit à utiliser les langues des signes dans tous les domaines de la vie.

Selon la Fédération mondiale des sourds, il existe environ 70 millions de personnes sourdes dans le monde et 80 % d’entre elles vivent dans des pays en développement.

Les malentendants utilisent collectivement plus de 300 langues des signes différentes. Il s’agit de langues naturelles à part entière, structurellement distinctes des langues parlées. Une langue des signes internationale (LSI) – considérée comme un pidgin de langue des signes – est également utilisée lors de réunions entre groupes de différents pays ou de manière plus informelle lors de voyages.

En effet, la Convention relative aux droits des personnes handicapées reconnaît l’égalité entre les langues des signes et les langues parlées et engage les États parties à en faciliter le recours et l’apprentissage.

Dans sa résolution 72/161, elle met l’accent sur la nécessité de préserver les langues des signes en tant qu’éléments essentiels de la diversité linguistique et culturelle à l’échelle mondiale et de favoriser l’accès aux services et à une éducation de qualité dans ces langues.  Elle insiste notamment sur le principe de « Rien de ce qui nous concerne ne peut se faire sans nous », faisant référence à l’implication des communautés de personnes sourdes dans les activités qui les concernent.

Retrouvez toute notre actualité sur les jum’s

Nous sommes jumelles, passionnées par la communication, l'événementiel et le tourisme, nous sommes ravies de vous partager ici notre quotidien (Lifestyle). Nous vous souhaitons une bonne visite ! :)

3 Comments

  • Matatoune

    Important cette journée ! Avant on imposait aux sourds et malentendants la verbalisation à tout prix. Enfin on a reconnu une identité culturelle et une spécificité à cette partie de la population. Merci de mettre en lumière cette célébration !

  • Priti

    Wow it’s really a good news . Through this programme the cultural identity of about 70 million of deaf people can be protect. Very informative blog. Loved to read it. Thank you for sharing ☺️😊🌷

Leave a Reply

%d bloggers like this: