You are currently viewing L’arrivée de Thomas Pesquet à bord de l’ISS

L’arrivée de Thomas Pesquet à bord de l’ISS

L’arrivée de Thomas Pesquet à bord de l’ISS

Les 4 astronautesUn évènement tant attendu. Après presque 24h de vol entre vendredi et samedi, l’arrivée de Thomas Pesquet à bord de l’ISS qui s’est faite en direct sur les chaînes nationales. Thomas Pesquet et ses coéquipiers ont pu rejoindre l’ISS sans encombre samedi à l’issue d’une opération délicate à 28.000 km/h.

Thomas Pesquet AstronauteDes « hugs » et des embrassades, des sourires larges sur des visages radieux, quelle fierté de revivre ça pour lui et la fierté de tout son pays… L’ambiance était à la fête à bord de la Station spatiale internationale, ce samedi en tout début d’après-midi. Peu après 13h45 (heure française), Thomas Pasquet et ses trois coéquipiers – les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur et le Japonais Akihiko Hoshide, partis vendredi en fin de matinée de la Terre, ont été accueillis dans l’ISS par leurs sept homologues déjà présents sur place.

La capsule Crew Dragon s’était arrimée environ deux heures plus tôt à l’ISS. Une opération qui s’est déroulée en douceur, malgré une vitesse de 28.000 km heure, la fin de l’avancée de l’engin du groupe SpaceX s’étant faite à raison de quelques centimètres par second. Une manœuvre qui s’était passée dans les conditions prévues, saluée par des applaudissements et les joies des équipes sur Terre. Depuis, les astronautes avaient eu le temps de se changer de nouveau, retrouvant leurs tenues de ville après avoir réenfilé leurs combinaisons du départ. Surtout, de nombreuses vérifications avaient été réalisées, en particulier en raison des différences de niveau de pressurisation entre Crew Dragon et l’ISS.

Les onze astronautes désormais présents dans la Station spatiale internationale – deux Russes, un Japonais, un Français et six Américains – vont cohabiter quelques jours. Certains de la première équipe vont repartir d’ici à une semaine.

Les quatre membres de la Mission Alpha se seront déjà mis au travail. Leur mission durera six mois. Au total, quelque 232 missions scientifiques sont programmées. Plusieurs d’entre elles seront réalisées par le Français, par exemple sur le blob et les « mini-cerveaux ». Comme au cours de sa première mission à bord de l’ISS en 2016-2017, elle était baptisée « Proxima » -, il devrait également réaliser une ou plusieurs sorties extravéhiculaires.

“Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce projet. C’est un symbole de la coopération internationale”, a déclaré, en anglais, Thomas Pesquet, samedi 24 avril, pour sa première prise de parole à bord de la Station spatiale internationale (ISS). La capsule Crew Dragon Endeavour de SpaceX s’est amarrée avec succès à l’ISS. Elle “a beaucoup changé depuis que je suis venu, je n’ai jamais vu autant d’astronautes à bord”, s’est amusé le Français. Il a rappelé que cela faisait “vingt ans que les astronautes russes, européens et américains sont à bord de la station”.

“Cela a demandé beaucoup d’efforts, beaucoup de soutien pour nous acheminer jusqu’ici. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont participé à ce projet”, a-t-il ajouté, avant de remercier, cette fois en français, “les familles, les amis qui se sont déplacés jusqu’à Cap Canaveral”.

Ci-joint la vidéo du live :

 

D’autres articles à retrouver ici.

 

 

lesjumelles13

Nous sommes jumelles, passionnées par la communication, l'événementiel et le tourisme, nous sommes ravies de vous partager ici notre quotidien (Lifestyle). Nous vous souhaitons une bonne visite ! :)

Leave a Reply